Magical Maiden:Satori R Scénario 6

Publié le par Fanofshoujo

Satori, Reine du Shopping !

Résumé de l'épisode précédent : Peu de temps après l'affrontement contre Tsukichi, Momoï sort enfin de l'hôpital. Pour fêter ce jour, Satori et ses amies, accompagnées de Ray, décident de passer une journée shopping dans la ville.

Satori : Whouaaaaaaa !

Le groupe arrive dans un gigantesque galerie marchande où toutes les boutiques possibles et imaginales sont réunies.

Kise : J'ignorais qu'il y avait ce genre de galerie marchande à Koriyama.
Momoï : Elle vient juste d'ouvrir, je l'ai appris aux infos quand j'étais à l'hôpital.
Shizu : T'as beau être à l'hôpital, tu perd pas le Nord quand il s'agit de shopping toi.

Momoï sourit innocemment.

Momoï : Je suis tombée dessus par hasard.
Shizu : Je ne te crois pas !
Momoï : Mais tu sais Shizu, il y a aussi des boutiques de sport ici.
Shizu : N'essaye pas de m'amadouer avec de telles arguments !
Kise : Les filles... Vous parlez trop de fort, vous vous faîtes remarquer.

Satori regarde ses trois amies qui échangent avec motivation. Elle sourit.

Satori : Je suis contente.
Ray : ?
Satori : J'avais peur qu'en devenant Magi, je ne puisse plus assister à ce genre de scène. Mais finalement, à part un Foe à affronter de temps en temps, ça ne m'empêche pas de voir ma mère et mes amies.
Ray : …

Il regarde les trois filles qui finissent pas se retourner vers le duo en riant.

Ray : Des amis hein...
Satori : Hum ? Tu as dis quelque chose ?
Ray : Non rien.
Kise : Hey les amoureux ! Ne discutez pas dans notre dos !
Satori : Am... Amoureux !? N'importe quoi, viens là que je t'apprenne toi !

Satori fonce droit vers Kise en essayant de l'attraper pour lui tirer les joues. Elle finit par y arriver pendant que Ray rejoint le groupe aussi.

Shizu : Alors Shugirou, t'es du genre à faire du shopping toi aussi ?
Ray : Non... Pas vraiment.
Momoï : Oh aller, il y a bien quelque chose que tu aimes et que tu souhaiterais regarder dans tout ce choix de boutiques ?
Ray : …
Satori : WOUAAAAH !!!! Il est trop mignon celui-là !!!

La Magi fond littéralement devant un petit chiot labrador qui regarde l'adolescente en agitant la queue, les pattes contre la vitre. D'autres petits chiots de la même race s'agitent autour de lui en aboyant.

Satori : Mais celui-là aussi !!! Et celui-là !! Regardez le avec sa petite tâche sur le bout de sa queue !
Shizu : Je crois qu'on a perdu Satori.
Momoï : J'espère pour sa mère qu'elle ne va pas avoir idée d'en ramener à la maison.
Ray : Je pense qu'ils sont encore un peu trop cher pour elle.
Kise : C'est amusant, on était venu pour que ce soit Ray qui fasse du lèche-vitrine et finalement c'est Satori qui s'en charge.
Shizu : Elle a toujours été douée pour ça quand il s'agissait de choses mignonnes. Souviens-toi cette fois où on est passé devant cette maison avec un chat à sa fenêtre.
Momoï : Oh oui ! Elle avait manqué de casser la vitre pour aller câliner le chat !
Ray : Ah quand même...
Kise : Satori n'est plus la même quand il s'agit de choses mignonnes.
Momoï : Ça devient carrément une Super-Guerrière du Mignon !
Ray : Super-Guerrière ?

Il s'imagine Satori dans sa tête se transformer en Super-Guerrière.

Satori : Kyaaaaaaaaah ! Et regardez ceux-là !

La Magi se colle totalement à la vitre devant un chiot Shiba Inu qui cours après son congénère. Les autre rigolent pendant que le gérant de la boutique demande de manière embarrassé à Satori d'arrêter de baver sur les vitres.

Plus tard, le groupe marche dans la galerie, Ray portant un sac plastique remplit d'accessoires pour chien tandis que Satori regarde le petit straps pour téléphone en forme de chien qui pend à son portable.

Satori : Merci Ray, il est trop mignon !
Kise : Ray ?
Shizu : Alors tu as un chien Shugirou ?
Ray : Oui, c'est un berger allemand.
Momoï : Oh ! C'est rare !
Ray : Mon père l'a ramené d'Europe pour mes dix ans. J'ai grandit avec lui.
Shizu : Carrément ! Il est cool ton père !

Kise s'approche de Satori.

Kise (murmure) : Eh bah, tu appelles Shugirou par son prénom ?
Satori : Hein ?! Euh, oui, pourquoi, c'est un ami !
Kise : Je vois je vois ~
Satori : Hey ! Ne vas pas te faire d'idées !
Momoï : Regardez ! Des ramens !
Shizu : Tu as déjà faim ?!

Le groupe se réunit autour d'un bol de ramen en souriant et en échangeant des propos. Elles continueront par un passage au magasin de sport, au magasin de vêtement, d'accessoires pour téléphones, de chapeaux, de sac, de nourriture, de gadgets, de produits dérivés, de mangas, etc... Quand la journée se termine, il est déjà tard et à l'exception de Ray qui n'a acquis qu'un sac supplémentaire, toutes repartent avec au moins un trio de sacs.

Satori : Beeeeeuh, j'y ai laissé tout mon argent de poche.
Shizu : Si tu ne dépensais pas dès que tu apercevais quelque chose de mignon tu n'en serais pas là !
Satori : Mais comment ne pas craquer !?
Shizu : En regardant ailleurs !
Satori : Facile à dire !
Momoï : Au fait, il y a un festival qui va avoir lieu dans pas longtemps non ?
Kise : Si, le festival pour les premiers cerisier en fleur. Il y aura même une cérémonie au temple de la ville.
Momoï : Si on y allait tous ensemble ! Toi aussi Shugirou, tu peux venir tu sais !
Ray : Bah...
Satori : Oh aller viens ! Y'aura un feu d'artifice, ça sera trop beau non !
Kise : Alors on se donne tous rendez-vous à 18h devant le temple ?!
Momoï : Ça marche pour moi.
Shizu : Pareille.
Satori : On y sera !

Les quatre amies s'en font la promesse pendant que Ray sourit. Au loin, dans la foule, une jeune fille aux cheveux en batailles disputent un garçon à l'air laxiste.

Arrivé devant la maison de Satori, le groupe se sépare d'un signe de la main.

Satori : Et surtout soyez prudente !
Shizu : Compte sur nous ! On escorte Momoï jusqu'à chez elle !
Momoï : Hey !

Le groupe rigole pendant que finalement, Satori se retourne vers Ray et lui adresse un sourire.

Satori : Merci d'être venus aujourd'hui. Je crois que les filles t'aiment bien.
Ray : Ce n'est pas simple d'être un homme dans un univers de filles.
Satori : C'est pourtant ce qui arrive aux Vanguards avec les Magis, non ?
Ray : Tu marques un point là.

Les deux amis rigolent en chœur.

Satori : KYAAAAH ! J'adore ce chapitre, trop mignon !!!
Nagisa : C'est une toute autre Satori qui s'offrait à nous.
Ray : J'avais l'impression de ne plus la connaître.
Satori : C'est parce que je ne suis pas insensible aux choses irrésistibles.
Nagisa : Tu devrais te retenir, tu es totalement fauchée maintenant.
Satori : Fauchée, mais pas à la rue !
Nagisa : Prochain épisode ! L'ennemi intérieur ! Lisez-le !

Publié dans Magical Maiden:Satori

Commenter cet article