Magical Maiden:Hima - Scénario 4

Publié le par Fanofshoujo

Scène capitale ! La recherche d'une sœur disparue !

Résumé de l'épisode précédent : Après que la famille entière des Himeji ait été massacrée, Hima est la seule et dernière survivante. Du moins, c'est ce qu'elle croyait avant d'apprendre de la bouche d'une inconnue que sa sœur serait encore vivante. Perdue et seule au monde, la Prêtresse ne peut que suivre cette piste, abandonnant par la même Koriyama et son temple. Elle finit par arrivé aux abords d'un village, dans lequel l'on prétend qu'une sorcière vivrait non-loin.

Alors qu'Hima marche dans la forêt de bambou qui conduit jusqu'au village, elle ressent une présence magique qui semble prête à l'attaquer. Un Foe basique surgit alors des bambous pour l'attaquer. La prêtresse s'arrête en regardant cet être mi-singe, mi-homme.

Hima : Qu'est-ce que tu veux ?
Foe : Étrange question ! Je veux ton âme bien sûr !

Le Foe attaque Hima qui esquive en bondissant dans les airs. Elle fait demi-tour vers lui et lui lance un parchemin qui se colle sur son dos. Le parchemin se met alors à s'illuminer pendant que le Foe essaie de le retirer de manière ridicule.

Foe : Arg ! Mais qu'est-ce que tu m'as coller comme ça sur le dos ?!
Hima : Un parchemin de restriction. Tu peux dire au-revoir à tes pouvoirs.
Foe : Pourquoi tu as ça toi ?!
Hima : Arcane Himeji, les Chaînes Célestes.

Le Foe est alors immobilisé par des chaînes de lumière qui le retiennent au sol. Hima remet alors pied à terre et avance vers lui.

Foe : Aaaaaah ! Ça brûle !!! Ça brûûûûûûûûle !!!
Hima : C'est toi le démon qui attaque les habitants de ce village ?
Foe : Une Himeji... ?! Pourquoi une Himeji ?! Je croyais... Je croyais que vous aviez toutes été tuées dans l'attaque du temple !!
Hima : Il y en a une qui a survécu...

D'un poing serré, elle renforce la puissance des chaînes qui commencent à entailler la peau du Foe qui hurle de douleur.

Foe : Aaaaaaaah ! D'ac... D'accord ! C'est moi ! C'est moi qui attaque les habitants de ce village paumé ! Tu vas me laisser partir ?!
Hima : Partir ? Non, vivre, peut-être.
Foe : Je n'attaquerais plus les habitants !! Alors arrête ça !! Arrête ça !
Hima : Ce n'est pas ça que je veux.

Elle s'agenouille devant le Foe qui souffre le martyr.

Hima : Est-ce qu'il y a une Magi dans les environs ?
Foe : Tu es la seule !!
Hima : Vraiment ?

Hime resserre encore plus le poing.

Foe : AAAAHHHH !! D'accord ! D'ACCORD ! Il... Il y a une Magi qui habite dans le coin ! Je sais pas où exactement, on l'évite tous nous les Foes de bas étages tu penses bien !
Hima : Où ?!
Foe : Arg... Quelque part... Quelque part dans les rizières ! C'est tout ce que je sais !
Hima : Les rizières ?
Foe : Pourquoi tu veux savoir ça ?!
Hima : La sorcière qui hante ce village, est-elle vrai ?!
Foe : Hein ?! Non pas du tout ! Y'a aucune sorcière dans les environs, j'te jure ! Juste la Magi des rizières ! Mais elle sort jamais, alors je vois pas ce que ça peut être cette sorcière !!
Hima : Je vois... Elle ne sort jamais tu dis ?
Foe : Ouais. Ça fais des siècles qu'elle est emprisonnée ici ! Le village il vient à peine d'être construit, elle était là avant eux !!
Hima : Emprisonnée ? Comment ?
Foe : Je sais pas ! Je te promet que je sais pas ! On peut juste la voir nous les Foes, et y'en a qu'ont essayé de la battre mais qui sont jamais revenus ! Tu vas me laisser partir maintenant ?! Je t'ai dis tout ce que je savais sur cette Magi !

Hima se relève en laissant là le Foe. Celui-ci se retourne vers elle comme il peut.

Foe : Hey ! Et moi ?
Hima : Ah oui, pardon.

Elle se retourne vers lui et lève un doigt dans sa direction.

Hima : Arcane Himeji, Sanction de Bouddha.

Une lumière émane de son doigt et viens faire disparaître le Foe dans un tas de poussière. Hima fais alors demi-tour et reprend le chemin du village en réfléchissant.
Arrivée au village, la prêtresse rejoins sa place centrale où les récoltants de riz l'échangent contre un peu d'argent. Habillée en femme de tous les jours, elle parvient à apostropher l'un d'eux.

Hima : Excusez moi. Je souhaiterais savoir. Y'a-t-il quelqu'un qui habite dans les rizières ?
Fermier : Dans les rizières ? Non. Les seules choses qui y habitent sont les démons et nous autre fermiers pour récolter le riz.
Hima : Je vois... Merci.
Fermier : Pourquoi vous voulez savoir ça ?
Hima : On m'a dis qu'une sorcière habitait non-loin du village.

Le fermier laisse tomber son sac de riz pendant que les personnes ayant entendues le mot ''sorcière'' regardent Hima. Celle-ci ignore les regards.

Fermier : Vous cherchez la sorcière !?
Marchand : Vous êtes totalement folle !!
Hima : EN savez-vous que c'est une sorcière ?
Fermier : Taisez-vous ! Si elle vous entend, elle pourrait très bien venir vous chercher, ou envoyer un de ses démons sur le village !
Hima : Mais pourtant, il n'y a jamais eu aucune preuve jusque là que les attaques des démons et la sorcière n'étaient liées, non ?

Hima reçoit alors une pierre dans le coin de l’œil. La prêtresse pose une main sur son arcade, d'où coule du sang. Elle se met alors à trembler pendant qu'une mère embarque son enfant.

Mère : Toukou ! Arrête ! On s'en va !
Toukou : C'est sa faute ! À cause d'elle, on va encore avoir des démons dans la maison !

Hima regarde l'enfant pendant que plusieurs personnes dans le village commence à s'emparer de cailloux. Elle décide de partir sans demander son reste. Quelques pierres lui sont lancées malgré tout. Quand elle finit par quitter les limites du village, elle regarde derrière elle. Une masse de villageois sont prêt à la renvoyer d'où elle vient. Mais elle ne tente rien d'autre et s'enfonce dans la forêt de bambou. Elle se met à marcher, sans but, errant comme une âme en peine. Elle finit par trouver une cascade où elle s'arrête. Hima retire ses sandales et se nettoie les pieds, sales et recouverts d'ampoules. Elle nettoie aussi le sang qui tâche son visage et ses vêtements avant de combler et soigner les plaies par sa magie. La jeune fille regarde son reflet dans l'eau. Une goutte tombe de sa joue pour venir en rider la surface. Elle essuie le coin de ses yeux avec sa manche et renifle de manière non-élégante. Une fois finit de se faire propre, elle se lève et repart. Un papillon passe dans le coin et se pose sur l'eau. Hima s'arrête et se retourne. Elle remarque alors l'étrange insecte d'où semble émaner de la magie.

Hima (pensée) : Qu'est-ce que ?

Elle s'approche du papillon qui finit par s'envoler. La Magi décide de le suivre. Lentement, l'insecte l'emmène plus loin dans la forêt, pour finir par aboutir sur les rizières près du village. C'est là qu'elle s'arrête.

Hima (pensée) : Les rizières ?

Le papillon continue sa course avant de se poser dans les airs. Hima s'avance vers lui et le regarde. L'animal semble butiner une fleur invisible. Puis il finit par disparaître. La prêtresse tend la main vers l'emplacement du papillon. Sous ses doigts, la sensation d'un pétale.

Hima (pensée) : C'est comme une fleur... Une fleur invisible ?

Elle se relève et pose la main devant elle comme si elle touchait du verre. Une sensation envahit alors tout son corps. Elle reconnaît la magie qui plane dans les airs.

Hima (pensée) : De la magie... Himeji ?!

Hima ferme alors les yeux avant de prononcer des mots à peine audibles, et l'air devant sa main commence à se déformer comme de l'eau. Elle décide alors de faire un pas et d'avancer. Tandis qu'elle franchit ce mur d'eau invisible, les rizières deviennent un gigantesque champs de fleurs de toutes sortes, mélangées de façon archaïques mais si sublime. La prêtresse s'avance, des murets de roses projetant son ombre sur elle tandis que des armées de coquelicots ou de jonquilles atteignent ses genoux. Elle avance, encore et encore, se retrouvant perdu dans une sorte de labyrinthe. Tout ici irradie la magie.

Hima (pensée) : Étrange que ce papillon m'ait emmené ici. C'est comme s'il avait voulu que je vois ça. Est-ce... Est-ce la prison dont parlait le Foe de tout à l'heure ? Mais alors, c'est sûrement ici que... Que cette Magi est enfermée.

C'est au détour d'un coin qu'elle entend soudainement une voix.

??? : Bonjour toi. Tu es belle aujourd'hui. Tu veux peut-être à boire ? Et tes amies aussi ?

Hima se rapproche de cette voix douce mais grave. Finalement, elle arrive dans une portion du champ de fleur qui donne sur une sorte de jardin de violettes et de lys. C'est là qu'elle voit une jeune femme munie d'un arrosoir doré arrosé les fleurs à ses pieds. Elle porte une robe verte et blanche élégante sur laquelle repose quelques fleurs rouges. Un grand chapeau aux bords larges repose sur sa tête. Hima s'arrête à distance de la mystérieuse inconnue qui finit par lever la tête et regarder dans sa direction. Un air de famille se retrouve dans les cheveux courts et bruns de l'inconnue. Son regard vairon, l’œil gauche marron et l'œil droit rouge, finit par rencontre celui d'Hima.

??? : Oh, de la visite ? La première depuis deux siècles.

Un coup de vent fait s'envoler les vêtements d'Hima et de l'inconnue, le tout accompagné de pétales de fleurs.

Publié dans Magical Maiden:Hima

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article