Pandore History - Le Manga

Publié le par Fanofshoujo

Bonjour à tous. Avec cet article j'inaugure une nouvelle catégorie sur le forum qu'est la catégorie dites ''Projet''. Cette catégorie (qui je pense sera très grosse) regroupe nombres de projets et d'univers qui n'ont jamais aboutis, pour raison x ou y (pas le temps, abandon, tracas du quotidient, etc...). Certains sont en suspent, d'autres sont définitivement abandonnés, d'autres n'attendent peut-être qu'un éclair de génie pour revenir à la vie. Qui sait ? Dans Fanofshoujo World, tout n'est jamais gagné d'avance, et les gens ne meurent jamais vraiment.

Le premier de tous ces projets présentés est donc, je pense, le deuxième plus ambitieux, j'ai nommé :

Pandore History, le manga.

Alors oui, ceux qui ont lu moon blog depuis le début sont peut-être tombé par hasard sur cet article qui vous décrit donc l'univers du forum Pandore History, ce déroulant dans le monde de Pandore avec ces propres histoires etc. Pour ceux qui ne l'aurait pas lu, je vous replace rapidement le contexte : "le monde de Pandore est un monde en paix depuis 500 ans, vivant sous la protection de La Divinité, une jeune fille qui aurait sauvée le monde cinq siécle plus tôt." Je vous ai là clairement indiquer les grandes lignes.

Le manga Pandore History (qui aurait été tout simplement appeler "Pandore History") reprenait donc l'histoire de deux des nombreux personnages du forum, à savoir moi, Freyla Pastalia et , Taïga Aisaka, représentée dans le forum par le personnage du même nom de Toradora, incarner par F.Sonozaki. Vous l'avez peut-être déjà vue, c'est la dessinatrice des deux très beaux fan-art du Namida Project (le lien de la catégorie Fanart : http://fanofshoujoworld.over-blog.com/tag/fanart/). Dans ce projet commun entre F.Sonozaki et moi, je devais m'occuper du scénario et elle du dessin.

L'histoire du manga

L'histoire aurait raconté le parcours de Freyla Pastalia, jeune Écuyère provenant du Royaume d'Awarennor, et Taïga Aisaka, alors Voleuse du Village de Coluo. Bien que caractériellement différent, ces deux jeunes femmes étaient devenues parmi les meilleurs amies du monde, et beaucoup dans le village les voyait réellement comme des soeurs. Tout commencera pour elles le jour où elles réaliseront un étrange rêve qui les emméneras chacun sur un chemin différent qui finira un jour par se rejoindre... mais pas comme elles l'espéraient.

Je pense que le manga aurait durait entre une vingtaine et une trentaine de tomes au total avant le final qui aurait clos définitivement la série (20 à 30 tomes représentant déjà un travail colossal). Avec F.Sonozaki, nous avions pencher pour une approche différent de l'histoire, puisqu'à partir du deuxième tome, il aurait été possible aux lecteurs de suivre l'aventure SOIT du côté de Taïga Aisaka SOIT du côté de Freyla Pastalia. Nous voulions séparer ainsi l'histoire en deux, mais dans un ordre logique qui permettrait aux lecteurs de suivre les aventures d'une héroïne d'un tome à l'autre sans pour autant savoir nécessairement ce qu'il se passait du côté de l'autre. Les tomes de Taïga auraient ainsi été sur fond noir et ceux de Freyla sur fond blanc. Ce qui aurait donné entre 10 et 15 tomes pour chaque héroïnes. Nous avions fait ce choix car chacune prenait une route totalement différente de l'autre et nous avions voulus le représenter dans la présentation du manga.

Le point final et culminant du manga (qui est également mon préféré) aurait été dans le (ou les) tome(s) final(s) la retrouvaille entre Freyla et Taïga et le duel qui en résultait. En effet, fidèle à l'histoire que les personnages avaient vécus dans le forum, les deux soeurs amis étaient devenus soeurs ennemies. Dans le forum, le duel se soldait par une victoire chanceuse de Freyla, mais je pense sincérement que j'aurais légèrement modifié la fin pour le manga, peut-être même jusqu'à inclure une fin différente en fonction de qui vous auriez souhaiter voir gagner. Ce duel devait, en plus d'annoncer la fin de la série, également annoncé la fin de toute une histoire, puisque c'est à partir de cet instant fatidique qu'aucune des deux héroïnes ne se considéraient plus comme amies, mais bien comme ennemies mortelles, l'une ayant choisie la voie du bien et l'autre du mal. On se retrouve certe sur un schéma classique, mais croyez moi, la psychologie et l'histoire du personnage a été travailleur aux longs de nombres de post dans le forum, ce qui fait que ce duel est plutôt grandement éloignés des standards que l'on peut connaître.

L'anime

En général, qui dit manga dit anime. Du point de vue de l'anime, l'organisation aurait peut-être été légèrement différente, ou nous aurions garder la même, je ne sais pas. L'anime aurait sûrement était plus tourné émotions grâce à la magie de l'animation. Nous avions prévus pour cet anime d'élargir légèrement plus l'univers et d'intégrer plus de personnages secondaires, bien que l'histoire aurait toujours tourner autour de Freyla et Taïga. Nous avions même selectionner nos groupes et artistes préférés pour l'opening et l'ending (je voulais Shikata Akiko et F.Sonozaki voulait One OK Rock, et nous approuvions chacun le choix de l'autre). Nous avions également prévue un film qui aurait proposé un scénario alternatif et qui aurait pris place après le duel entre Taïga et Freyla (une sorte d'épilogue) dans lequel une des deux héroïnes se sacrifiait pour sauver celle qu'au final elle considérait toujours comme une amie.

Pour les deux ans du forum, j'avais confectionné un faux opening de l'anime avec une musique de Shikata Akiko et plusieurs morceaux d'autres anime pris de ci de là pour créer "l'animation".

Il me semble même que nous avions été jusqu'à la sélection de nos doubleurs, mais honnêtement je ne m'en souviens plus et je ne souhaiterais pas m'avancer là dessus XD. Si je me souviens tous juste que pour la voix de La Divinité, j'avais souhaité la voix de Frelia Ansul Sol Marta dans Ar.Tonelico II puisque c'est de ce personnage qu'est née celui de La Divinité.

En bref

Le manga Pandore History était sûrement un de mes plus grands rêves de conception, une conception commune avec une amie dont la force de lien est pour moi aussi égale que celle tissé entre nos personnages fictifs. Nous avions des rêves de grandeur et des délires (je me souviens avoir dit que nous aurions pulvériser la popularité de Dragon Ball avec ce manga) qui bien n'évidemment n'aurait peut-être jamais aboutis. Mais le manga Pandore History était réellement tout un monde, toute une philosophie sur des thèmes aussi important que l'amitié ou la douleur des choix dans la vie. Au final, peut-être n'y aurait-il eu aucune morale à tirer de l'histoire, mais pour ma part, je pense que voir le combat final entre les deux héroïnes après avois lu (ou vu) chacunes leurs aventures n'aurait pas été sans m'émouvoir. Sincérement. C'est difficile de créer ainsi un lien aussi fort, aussi puissant, pour le voir se détruire petit à petit, s'user pour finalement éclater comme du verre et être détruit par le déroulement du temps. On en éprouverait peut-être de la peine et de la sympathie pour ces deux héroïnes que le destin a finis pas opposer. Difficile de réaliser son devoir quand on sait que la personne en face est peut-être la seule qui n'aura jamais été de son côté le plus sincérement du monde...

Publié dans Projet

Commenter cet article